« Une histoire de bonobos ? | Accueil | RSA, allocations chômages : le « donnant-donnant » primate ? »

25 avril 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Michel

Merci Marie pour cette analyse particulièrement pertinente. Je n'ai pas d'affinité particulière pour Nicolas SARKOZY, à la limite je me méfie de lui, je le trouve roublard et manipulateur. Je trouve son comportement ouvert mais je n'ai pas confiance en lui. Tous ceux qui l'on précédé récemment son de vrai faux cul. Lui, a peut-être le défaut d'être sincère, en même temps il parait fragile émotionnellement. Est-ce que le critiquer apporte quelque chose ?
Oups
Cordialement

J F Launay

Petite précision : l'éducation c'est Xavier DARCOS (et pas BERTRAND)
Grosse omission (de Sarko) : comme d'habitude la citation de Rocard est tronquée "La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre toute sa part", ce qui ne justifie plus du tout la politique actuelle. Mais déformer les propos des adversaires fait aussi partie des grosses ficelles habituelles.

Marc

Merci Marie pour cette analyse pointue, d'autant plus intéressante pour moi qui n'ait pas vu l'entretien en question.

Je trouve également facile l'argument des politiques qui consiste à mettre toute la responsabilité de leurs mauvais résultats électoraux et sondagiers sur une "mauvaise communication". Cette ficelle est devenu un câble, et c'est oublier un peu vite que la parole politique - a fortiori celle du Président - est "performative", c'est-à-dire qu'elle est une action en tant que telle. Ce n'est pas tant la communication qui est mauvaise (même si elle manque évidemment de cohérence), que l'action politique en elle même, c'est-à-dire le fond.

amicalement
Marc

marie muzard

merci michel pour votre commentaire. pour répondre à votre question, oui je crois que ce n'est pas inutile de décrypter les techniques utilisées par nos dirigeants dans le but de nous convaincre pour ne pas dire nous manipuler.Cela permet de mieux cerner leurs véritables intentions et d'éviter de se laisser piéger. L'abondance de techniques qu'utilise N Sarkozy permet de penser qu'on a d'abord affaire à un super pro de la communication, je ne crois pas que la sincérité colle avec le personnage, pas plus qu'elle ne colle d'ailleurs avec les hommes de pouvoir en général. L'exercice du pouvoir est peu compatible avec une démarche sincère...

marie muzard

Jean François, merci pour cette précision sur la citation tronquée de Rocard, comme vous le notez, c'est vrai que c'est une des techniques de base de la désinformation, pardon, de la communication

marie muzard

Cher marc, je suis tout à fait d'accord avec toi, la communication a bon dos, c'est en général la seule faute que les hommes de pouvoir (politiques et dirigeants)veulent bien reconnaître, parce que justement c'est une moindre faute puisque c'est un problème d'habillage et de cosmétique et non un problème de fond. Ceci étant, je pense quand même que le gouvernement aurait pu mieux faire pour expliquer tout au moins certaines réformes, la situation de la france... mais expliquer n'est pas loin de se justifier, et ça, nos hommes de pouvoir n'y sont pas disposés.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo
Blog powered by Typepad

Devenir Fan